Les ménages retrouvent goût à la dette

Posté le : 30/01/2018

Le taux de détention de crédits par les ménages s'est redressé en 2017 pour atteindre 47,8 %, contre 46,4 % en 2016. Selon l'Observatoire des crédits aux ménages, qui vient de publier la 30e édition de son rapport annuel, 8 millions de ménages ont contracté un nouveau crédit l'année dernière, soit un net rebond de la demande de crédits à la consommation. Le taux de détention est passé de 25,5 % en 2016 à 27,2 % en 2017. Le recentrage de l'utilisation des crédits à la consommation en faveur du financement des projets d'équipements (auto, moto, équipement ménager) et d'amélioration du cadre de vie (travaux d'amélioration des logements) s'est confirmé. Le marché des crédits immobiliers a continué sa progression, sous l’effet combiné d’un dynamisme de la demande et de conditions de crédits toujours très favorables. Le taux de détention s'établit à 30,8 %, contre 30,7 % en 2016. Par ailleurs, la part des ménages estimant que le poids de leurs charges de remboursement est "supportable ou très supportable" reste élevée : 86 % en 2017, contre 85 % en 2016.